Des cantines scolaires à la grande distribution en passant par les restaurants d’entreprise, il n’est plus guère d’endroits en France où la question du manger sain tout en préservant la planète ne fait pas l’objet d’une attention particulière. Au cinéma, l’offre alimentaire ne présente pourtant quasi exclusivement que des produits souvent trop gras ou trop sucrés. Et pourquoi donc, ne pas mieux manger au cinéma? Nous avons donc décidé de nous attaquer à ce sujet et de changer l’offre alimentaire dans les cinémas et les lieux culturels en encourageant la participation de jeunes entreprises françaises innovantes qui inventent une alimentation saine, gouteuse et sensibles à l’environnement.

l'association

Manger mieux au cinéma est une association ouverte aux cinémas et lieux culturels, comme aux personnalités issues du monde cinématographique, artistique et culinaire qui souhaitent repenser l’offre culinaire dans leurs lieux ou leurs projets. Destinée à faire le lien entre culture et alimentation, l’association souhaite créer un espace d’échange et d’actions. Cet espace d’échange a permis durant la pandémie de mener une réflexion sur les actions à mener. Le concours « Mieux manger au ciné » est la première action de l’association. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Le concours 2022

Il s’agissait de proposer (ou d’inventer) les produits que l’on souhaitait déguster en salle ou avant une séance. A siroter, à croquer à pleines dents, parce que l’on a une petite faim ou une grande faim, par pure gourmandise, tous les produits et toutes les idées étaient permises. La règle du jeu était simple et tenait en quatre axes. Nous remercions tous les participants ! La suite au prochain épisode …

Des produits originaux adaptés pour le cinéma

Le produit devait tenir compte des contraintes des lieux, c’est à dire pouvoir être consommé avec le moins de bruit possible, sans générer d’odeurs fortes, avec le moins de miettes possibles. Il devait aussi pouvoir se manger facilement à la main.

Des produits gourmands, bons pour la santé et la planète

La proposition pouvait être aussi bien salée que sucrée (mais ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré). Les produits devait être bons pour la santé et bons pour la planète !

Des produits sans ingrédients controversés

Ils devait - le plus possible - être fabriqués sans pesticides, sans antibiotiques, sans additifs (colorants, conservateurs), le moins transformés possible, privilégier les ingrédients locaux, privilégier une rémunération juste pour les producteurs et garantir des conditions de bien être animal.

Des produits créatifs et anti-gaspi

Le produit devait avoir une attention particulière au design et packaging original et privilégier une approche créative. Son emballage devait être respectueux de l’environnement. Une démarche « anti-gaspi » sera une valeur ajoutée.

Les produits répondant à ces critères ont été sélectionnés par un jury présidé par cette année par la cheffe Chloé Charles. Composé de personnalités engagées pour une meilleure alimentation, tant dans le monde du cinéma et de la culture que de la gastronomie, de l’entreprise ou du design, ce jury a remis : le prix Salé, le prix sucré, le prix à boire, le prix glacé, le prix meilleur espoir et le prix coup de coeur.

Fondateurs

Partenaires

Partenaires

Partenaires projets

Partenaire média

soutenir le projet

Manger mieux au cinéma ne demande qu’à grandir. Participez et devenez partenaire d’une démarche qui souhaite favoriser une alimentation, un cinéma et une culture durable.

presse

Participez à la bonne cause! Faites connaître le projet ! Tous les échos médiatiques sont bienvenus pour faire grandir la démarche.